L’hygiène au cœur de nos maisons

05/10/2020



Dans le contexte actuel de pandémie COVID-19, le rôle des référents hygiène est central au sein de nos établissements. La mise en application des gestes barrière, la formation des équipes, sont autant de missions à animer dans les maisons.Entretien téléphonique avec Virginie CHAPON, infirmière et correspondante hygiène à la Résidence Le Rocher, à Gray (70), depuis 2011. 

Comment avez-vous appréhendé le COVID-19 dans l’établissement ? 

Les choses ont été posées de manière très claire dès le début. Nous avons anticipé la situation, notamment grâce à la bonne communication faite par le siège. Nous avons été informés régulièrement des mesures prises par le Groupe, notamment par la Direction Bien Être et Soins, ce qui nous a permis de mettre des actions en place très rapidement pour gérer les imprévus. J’ai pu bénéficier du renfort infirmier et suis passée à temps plein pour gérer les missions hygiène dans leur globalité.Nous avons équipé l’établissement de guéridons de soin dès le début pour anticiper les cas suspects ou avérés, avec mise à disposition de tout le matériel nécessaire : masques, solutions hydro-alcoolique, lingettes, surblouses, lunettes, équipement de protection….Nous avons eu un cas Covid-19 détecté au début de l’épidémie, toujours un seul à ce jour, avec une forte mobilisation des équipes. J’ai pris cette patiente en charge, de A à Z et me suis substituée aux Aides  Soignante et Agents de service pour les soins notamment. Personne n’avait accès à la chambre de cette résidente et j’étais la seule habilitée à faire la toilette et le ménage pendant toute la durée du confinement. 

Quelles sont vos missions en tant qu’infirmière hygiéniste ? 

Je prends en charge toute la gestion du matériel reçu par le siège et les ARS. Tout est centralisé dans une pièce dont seules les cadres, IDE et moi même avons l’accès. Il a fallu gérer les stocks et les distributions aux soignants et résidents. J’ai également eu la charge de former et informer l’ensemble des soignants au quotidien. Je tiens à souligner la rapidité d’exécution et l’implication des équipes face à la mise en place de cette nouvelle organisation. Le contexte particulier du Covid m’a amenée à être très vigilante sur la gestion du linge, la surveillance des cas suspects et le respect des mesures barrière, notamment sur le bon positionnement des masques sur le visage du personnel. Ma présence au quotidien et la mobilisation des équipes et du médecin coordonnateur ont permis de préserver la résidence. A ce jour nous sommes fiers de cette mobilisation. Aujourd’hui, nous sommes heureux que notre résidente touchée par la Covid soit guérie et en parfaite santé.Nous avons une collaboration optimale avec Isabelle Attali, qui nous accompagne en proximité selon les préconisations du CPIAS, l’instance qui gère les sujets d’ hygiène au niveau régional. Nos points téléphoniques réguliers avec la Direction Bien-Être et Soin, l’échange de conseils, de tutos, de procédures, l’investissement du médecin coordonnateur assurent les fondations de cette organisation exceptionnelle.


Revenir à la liste des actualités